• Aujourd'hui, on va se retrouveUn petit tag pour l'ambiancer pour le premier petit tag, et sûrement pas le dernier ! Mais bon, je vais essayer de vous éviter de vous bombarder de ces petits questionnaires que l'on raffole, mais seulement en petite dose ^^ !

    Alors alors, commençons...

    Matsuki m'a tagué sur mon ancien compte, donc je le reprends sur mon nouveau (logique, allez-vous me dire !). Il s'agit de répondre à 20 questions, puis d'en poser 19 autres, la dernière restant inchangée. Sur ce, let's go !

     

    1- Quel est ton Pokémon préféré?!

    Mmmh... Pikachu !

    2- Quand je te dit vancances, à quoi penses tu?!

    A un palmier avec une noix de coco et son jus #clichédusiècle

    3- Vélo ou trottinette?!

    Vélo je pense

    4- Entre mes trois blogs, le quel préférés tu?!

    Ils sont tous géniaux !

    5- Quel moment dans ta vie aimerais tu absolument effacer?!

    Quand je me suis tordue la cheville la semaine dernière ? :$

    6- Aventurier(e) ou Flemmard(e)?!

    Ca dépend des jours ! Le dimanche, flemmarde, par exemple !

    7- Quelles est la musique que tu écoutes le plus en se moment?!

    Perfect strangers de Jonas Blue <3

    8- Short ou Jupe?!

    Short ! Mais j'adore les deux...

    9- Quel est ton livre/roman/manga du moment?!

    Je relis la saga d'Harry Potter.

    10- Quel est le prof que tu détestes le plus?!

    Ma professeur d'anglais l'année dernière x) mais en ce moment, ils sont tous plus ou moins cool...

    11- Quel est ton style de vêtement?!

    Je suis la mode, en enlevant les trous aux jeans et les décolletés !

    Un petit tag pour l'ambiance12- Quelle est ou sont les personnes que tu préfères sur eklablog?!

    Ma meilleure amie laure.com et je pense euuuh... Oween, en tout cas sa façon d'écrire. Une fille est aussi super sympa !

    13- Quel est le prénom que tu rêverais d'avoir?!

    Océane, en plus j'adore l'eau (oui, je fais des blagues nulles, depuis toujours)

    14- Timide ou Grosse Bavarde?!

    Grosse grosse grosse grosse grosse grosse grosse grosse bavarde x)

    15- Quelle est ta saveur préférée?!

    Le haaaaamburger <3

    16- Quel est le pays dans le quel tu rêverais aller?!

    Je veux aller à San Francisco :)

    17- Roman ou Film?!

    Roman, le soir dans mon lit de 20h 57min 52 sec à 21h 35 min 07 sec.

    18- Si tu pouvais, après ta mort te ressuscité er (pardon je pouvais pas m'en empêcher), en quoi voudrais tu être?!

    Je n'avais jamais réfléchi à cette question... Peut-être à un aigle :-)

    19- Pourquoi?! #VousAvez2Heures

    Mince, ça fait que 1h59 que j'y suis, je ne pourrais pas répondre à la question (un petit dab pour l'ambiance)

    20- Est-ce que ce tag t'a plu?

    Trop bien !

     

    Mes 20 autres questions...Un petit tag pour l'ambiance

    1. Quelle est ton habitude bizarre ?
    2. Quel est ton plus gros défaut ?
    3. Pourquoi as-tu voulu faire un blog ?
    4. En quelle classe es-tu ?
    5. Ta matière préférée ?
    6. Ta matière détestée ?
    7. Ta langue étudiée à part l'anglais et le français ?
    8. Le prénom de ta/ton meilleur(e) ami(e) ?
    9. Tu as des frères et soeurs ?
    10. Hamburger ou pizza ?
    11. Plutôt noir ou blanc ?
    12. Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard ?
    13. Noël ou ton anniversaire ?
    14. Coeur ou étoile ?
    15. Scientifique ou littéraire ?
    16. Sport ou loisirs créatifs ?
    17. Quel est ton sport préféré ?
    18. Tu as un lit double ou un lit simple ?
    19. Quel métier veux-tu faire plus tard ?
    20. Est-ce que ce tag t'a plu ?

    Et je tague... tout le monde !

    À la prochaine !


    3 commentaires
  •  De quoi vous mettre dans l'ambiance...

    Suis-je douer pour relater des évènements sans m'éparpiller partout ? Non, c'est pas trop mon truc. Mais Halloween dernier était si particulier, si joyeux et en même temps terrifiant... Je vais essayer de vous faire part de mon expérience. Mais attention, je promets rien de captivant.

    ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

    Story time : Halloween dernierDonc, je vais vous mettre dans le contexte. Ma meilleure amie, Solène, et moi étions invitées pour fêter Halloween chez une amie de primaire qui n'était plus dans notre collège, Mathilde. Elle avait aussi conviée Lola, une de nos amies de collège et son grande amie de primaire. A la fête, une fille de son collège qu'on ne connaissait pas, Enora, venait aussi. On était donc 5 : Mathilde, Solène, Lola, Enora et moi.

    Nous devions arriver à 17h30 chez Mathilde mais Solène et moi avons préféré se donner rendez-vous toutes les deux chez moi pour se maquiller en Sugar Skull. Haha, mais une heure, pour faire un maquillage complet d'Halloween pour deux, c'est pas assez ! Résultat, moi, qui suis passée en première, j'ai mon maquillage complètement fini, mais Solène, on lui avait juste fait le teint et les yeux... On a donc décidé (à 18h00) que l'on finirait chez Mathilde.

    Arrivées les dernières, donc, on s'installe et fignole le maquillage. Nous faisons également connaissance d'Enora, super sympa et complètement folle x). Lola est déguisée en minion, Mathilde en licorne (avec le pyjama !) et Enora en serial killer.

    Ensuite, direction la rue ! On emporte 2 grand vases et un chaudron. Pour commencer la voisine. C'est une femme qui vit seule. Quand on sonne, la voilà qui sort et nous donne l'équivalent de 2 sachets de bonbons :-O ! Résultat, nous sommes obligés de rentrer à la maison et décidons de laisser quelques bonbons dans le chaudron, pour faire "genre" qu'on n'avait eu beaucoup de bonbons. Nous continuons les maisons (on était le seul groupe du quartier), certains ne répondent pas, d'autres nous donnent quelques bonbons, d'autres n'en ont pas.

    On arrive à la 2eme maison phare. Quand on sonne, un homme un peu bourru arrive.

    "Qu'est-c'que vous faites là ?

    - C'est Halloween, on veut des bonbons !

    - Ah oui, c'est vrai, attendez, j'reviens."

    Et il ferme la porte. Nous attendons plusieures longues longues minutes. Quand la porte s'ouvre, ce n'est plus l'homme que l'on avait vu avant, c'est un grand monstre encapuchonné ! Bon, pas très terrifiant, mais très surprenant. Tellement que Solène laisse échapper un petit cri ! L'homme nous montre 5 sachets de bonbons et appelle ses amis, ils nous en distribuent au moins 2 fois plus que la voisine ! A la fin, nous sommes même obligés d'en prendre dans nos mains.

    Retour donc à la case maison.

    ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

    Après, les maisons se succèdent, nous faisons toute la rue, jusqu'à arriver dans une ruelle, où seulement quelques maisons sont là. Nous ne savions pas encoreStory time : Halloween dernier que c'était la ruelle la plus flippante de tous nos Halloween précédents.

    Donc, je reprends. Mathilde a envie de rentrer, protestant que la ruelle est boueuse, qu'elle n'a pas envie d'y aller car ça lui fait peur et qu'elle veut rentrer. Mais nous 4 avions voulons absolument y aller, si bien que bah, elle n'a pas vraiment le choix. Nous entrons donc dans la ruelle. On a décidé de faire d'abord tout le côté gauche, puis le côté droit, étant donné que c'était un cul de sac.

    A la première maison, un homme de petite taille, environ 40 ans et très gentil, nous ouvre. Il est surpris de nous voir comme ça, et demande c'est pour quoi. Nous répondons donc que c'est Halloween "Et alors ? Halloween ? Mais qu'est-ce que vous faites là ?". Apparement, il ne connaît pas le principe du porte à porte, alors on lui explique qu'il doit nous donner des bonbons. Il repart dans sa cuisine, et nous donne un pauvre sachet de bonbon. Bon, un peu surprenant, mais nous continuons.

    Les maisons affichent toutes de décorations d'Halloween, mais aucune n'est allumée. C'est un peu flippant, à la fin, car la rue n'était pas éclairée. Et là, on arrive au bout de la rue. Et nous allions avoir la frayeur de notre vie.

    C'est une grande maison sans portail. Pour y accéder, vous devez passer sur la droite, juste à côté d'un très grand trou. Un fois que vous avez avancé de quelques mètres, pour arriver à la porte, vous devez passer par une petite planche en bois. La maison en elle-même est lugubre, mais les lumières sont allumées. Cependant, il n'en faut pas plus à Mathilde et Lola pour refuser d'aller plus loin. "Non et non !, disait-elle, allez-y, nous, on reste là". On passe doucement sur la planche (qui craque, au passage) et sonnons.

    Aussitôt la sonnette pressée, un gros chien aboie derrière la porte. Un aboiement grave, à vous faire froid dans le dos. Quelques pas s'avancent vers la porte, et celle-ci s'ouvre. L'homme était à l'image du chien : chauve, grand, baraqué, sévère et intimidant. Il nous demande de sa voix grave :

    "Qu voulez-vous ?

    - Euh... c'est Halloween, Monsieur. On aimerait avoir des bonbons...

    - On fête pas Halloween ici"

    Juste avant qu'il nous claque la porte au nez, nous apercevons un Rottweiler nous arrivant à la taille, tenu comme il pouvait par un jeune homme de 20 ans. La flippe qu'on a eu !

    ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

    Story time : Halloween dernierNous rentrons donc chez Mathilde, et constatons que nous avonsbien l'équivalent de 5 kilos de bonbons ! Alors, ni une ni deux, on a commencé à déguster. Non, pardon, engloutir ! On se remémorait les évènements de la soirée quand tout à coup, un "ding-dong" bien audible se fait entendre...

    Des visiteurs ! Toutes contentes, on va à la porte. En passant, je réalise qu'Enora a pris un couteau, pour bien jouer le jeu. Bref, nous avons ouvert la porte et là... l'équivalent de 30 gamins qui crient "des bonbons ou une farce !". La distribution commence alors. Au début, une poignée chacun, mais quand nous avons réalisé que nos bonbons s'épuisaient bien vite, c'est passé de 5 à 4, puis à 3 et 2 pour finir à un pour chacun... Le défilé était fini. On remontait toutes les 5, moi la dernière. Alors que les autres étaient rentrées, je sentis une pression sur mon bras. Je me retournai et vit un enfant de 2 ou 3 ans pas plus, déguisé en pirate, tout timide et tout penaud, et me demandant gentiment "Il te reste quelques petits bonbons ?". J'ai littéralement craqué. Il me restais un petit fond de chaudron, environ 10 bonbons, et beh, il a tout eu.

    On avalait les bonbons à une vitesse extraordinaire, mais le flot de friandises et de chocolats ne semblait jamais finir. C'est alors que Lola ouvrit le sachet de l'homme tout gentil qui ne connaissait pas Halloween. Des Régalad, miam ! On se les partage : 5 chacune. C'est alors que Mathilde s'exclame : "Regardez ! Le bonbon est déjà mangé !" En effet, la moitié est croquée, et de belles traces de dent sont visible. En poussant des cris de dégoût, nous le jetons à la poubelle, et depuis cela, nous vérifions toujours les bonbons que l'on mange, surtout pour Halloween.

    Le reste de la soirée est moins intéressant ; les bonbons disparaissent à la vitesse de la lumière, on essaye tant bien que mal de se démaquiller et nous terminons la soirée de La famille Adams, vu que je ne voulais pas regarder de film d'horreur.

    ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

    Le lendemain, nous nous réveillons vers 10h et le débat part sur le lait avec les céréales ou les céréales sans lait. Nous nous habillons, essayons de remballer comme nous pouvons nos sacs de couchage (la galère internationale !) et décidons de nous partager les bonbons.

    On regarde dans le chaudron ce qu'il reste : rien. On regarde dans le bocal à bonbon : rien. On regarde dans les pots où nous avions caché les derniers bonbons, rien non plus ! Tous disparus... Personne n'avait le souvenir d'en avoir mangé autant, cela reste donc le mystère d'Halloween. La disparition des bonbons.

    En tout cas, cette soirée, elle restera dans ma mémoire.

    ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

    Bravo à toi qui a tout lu et joyeux Halloween (ça se dit ça ?) !


    6 commentaires
  • "Et si le piano permettait de s'évader ?"

    C'est cette phrasDouce mélodiee qui résonne dans ma tête depuis maintenant 5 ans. Écouter cette instrument est tellement agréable, détendant, il permet de penser à autre chose, de s'évader...  C'est pour cela que je mets une petite musique de cet instrument à chaque début de mes articles. Désolé d'avance pour ceux dont l'ordinateur n'arrive pas à la lire. Mais je vous invite à mettre une musique de piano en fond pour cet article plus que tous les autres.

    Bref, reprenons. C'était il y a 5 ans. Je m'étais mis en tête de faire de la flûte traversière, comme mon père avait fait avant moi. J'étais petite, je ne voulais pas aller au conservatoire. Surtout que j'étais une enfant qui stressais facilement. Nous avons donc recherché une association pour débuter dans la musique, et ma ville en contenait justement une.

    Nous sommes donc allées à la journée porte ouverte avec ma mère. Après avoir fait la queue de longues minutes (le temps me paraissait interminable !), on nous annonce que la flûte traversière n'est plus possible ! Le cours est complet. Je dois faire un choix éclair. Ou pas d'instrument cette année, ou j'en commence un autre.

    Voulant à tout prix faire de la musique, je prends le premier instrument qui me vient en tête : le piano !

    Mon Dieu, qu'est-ce que j'ai bien fait de prendre le piano plutôt que la flûte !

    J'ai fait 4 ans avec cette association, à chaque fois à 2, sur un piano électronique. Sauf quDouce mélodiee bah, au bout de 4 ans, j'ai commencé à plafonner avec mon professeur. Toujours le même style de morceaux, et j'étais pourtant encore loin d'être professionnelle ! Je commençais à perdre le goût de cet instrument; Parfois, je n'y touchais pas pendant une semaine...

    J'ai donc laissé tomber l'association pour faire l'école de haut niveau de musique : le conservatoire. Je demande une place. Il leur en reste une ! Sauf que le conservatoire c'est aussi faire des cours de chant obligatoires. Vous m'imaginez, moi, faire du chant ? Haha, la bonne blague ! On a fini par réussir à négocier,  je ne ferais pas de chant cette année, mais l'année prochaine. Et j'ai encore du temps devant moi avant d'y repenser, c'est long, un an !

    Ca fait donc un mois que je suis au conservatoire, et j'ai repris goût au piano. Tous les jours, ma famille a le droit a sa demi-heure de piano, tous les jours, je m'évade, pour ne pas revenir sur Terre avant un long moment. Je progresse, je progresse, je progresse plus en 1 mois qu'en 6 mois avec l'association. Je ne m'attendais même pas à progresser autant.

    Cette musique, que vous avez écouté, vous imaginez le bonheur que c'est de pouvoir la jouer !

    Bref, j'aime le piano.


    9 commentaires
  • Une lecture est toujours plus agréable en musique...

    Le ciel bleu et les températures froides. C’est ce que je préfère dans l’automne.

     

    Un vent d'automne

    Je ne sais pas ce qu’ils ont tous avec cette saison ! S’emmitoufler dans ta grosse écharpe et ton petit blouson, voir le soleil qui se reflète dans les arbres pendant le chemin du collège, avoir le bout du nez tout rouge, revenir des cours et se faire un bon chocolat chaud, mettre des chaussettes toutes chaudes, faire de la buée avec sa bouche… et tout ça sans aucune pluie et un grand soleil.

     

    En ce moment, le moral de mes amies n’est pas au top, et puis y’a moi, celle qui arrive en étant anormalement positive. Celle qui va dire « J’ai encore pris une photo du soleil entre les arbres ! » plutôt que la traditionnelle phrase « J’en ai marre du froid… ». Celle qui arrive en souhaitant un « Joyeux non-anniversaire ! » aux autres et celle qui s’amuse à faire « Nan rien » quand elle appelle quelqu’un.

     

    Certains me trouveront lourde, mais excusez-moi d’avoir la joie de vivre.

     

    Un vent d'automneY’a quelque chose que j’adore faire par dessus tout, c’est nager. Je vais à la piscine tous les mercredis avec ma meilleure amie pour faire des longueurs. Ca doit être l’une des rares personnes aussi folle que moi… Pour vous donner une idée, à la fin du cours, on s’assoit sur une planche et on chante « La maison tortue »...

    Je vais quand même vous prouver que je suis humaine, je vais vous dire un défaut de l’automne. Après avoir bien bien cherché… le soleil est trop bas. Quand je nage sur le dos, une longueur sur deux, j’ai le soleil en plein dans les yeux. Et seuls les nageurs savent comment c’est désagréable de nager les yeux fermés…

     

    Y’a aussi une chose que j’adore dans l’automne, c’est le changement de la déco. Et contrairement à 99,99999999999 % des gens je ne vais pas faire une déco « spéciale automne », au contraire je vais épurer un maximum ma déco. 3 coussins et 1 plaid pour mon lit et 2 pots à crayons, un tableau d’affichage et un bougeoir pour mon bureau. J’aime beaucoup faire le propre dans la déco de ma chambre chaque saison.

     

    En fait, je ne suis pas très compliquée : un rayon de soleil, de la bonne humeur, de la musique et je suis heureuse.

     


     

    Bref, j’aime l’automne.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique